Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Cabinet Théron, Agence immobilière SOUILLAC 46200

L'actualité de CENTURY 21 Cabinet Théron

Le Fonds Pierre Betz

Publiée le 15/03/2017

 

Souillac s’est enrichie en 2013 du fonds Pierre-Betz, soit l'intégralité de la collection papier de la revue « Le Point ».

Pierre Betz, alsacien d’origine, fut le créateur, en 1936, de la revue d'art «Le Point»  traitant, sans publicité aucune, de littérature, jazz, peinture, avec un sens aigu de la critique et dans le respect de la liberté de tous.

Créé à Colmar, la revue poursuit l'aventure à Lanzac en 1942 pour finir à Souillac vingt ans plus tard, avec 63 numéros publiés, dont 59 ici, qui ont dépassé les frontières et les milliers d'exemplaires. Photographe, humoristique raffiné et homme simple, Pierre Betz souhaitait «rapprocher les hommes par la culture et la mettre à la portée de tous».

Pierre Betz tombe amoureux et épouse Paulette Sabatié, propriétaire du café de Paris, et fait de ce modeste endroit un haut lieu culturel.

En effet, Pierre Betz côtoie la plupart des artistes de l'époque, Eluard, Gide, Colette, Cocteau, Prévert, Aragon, Paul Valéry, Claudel, Tristan Tzara, Matisse, Picasso, Dufy, Doisneau… et Lurçat qu'il cache pendant la guerre car, engagé dans la vie comme dans les mots, Pierre Betz était aussi résistant. Certains étaient ses amis et bon nombre d'artistes ont fréquenté le café de Paris. Le nom «Le Point» fut cédé par la suite pour devenir aujourd'hui l'hebdomadaire d'actualité.

Le dernier numéro paraît en 1962 : « Constantes du cinéma Français ».

Ces publications chaotiques et poétiques constituent ce fonds, unique et précieux. Leur numérisation par la Bibliothèque nationale de France va permettre leur consultation aux Archives départementales du Lot.

En savoir plus

Notre actualité